Défi 123 (Ghislaine) et défi 268 (Evy)

05/06/2020 80 Par Renée

Le défi 123  de Ghislaine est à faire avec ces 8 mots imposés :

Débat, convaincre, argumenter, échanger, expliquer, délibérer, écouteurs, assemblée.

Ou et, le thème “Réunion

 

 

Pour le Défi  chez Evy 268 le thème est  “Instant éphémère

Et les 10 mots imposés :

Assis, voir, Goutte, Brouillard, Parallèle, Vide, Sauvage, Monde, Imagination, Éphémère

Voici mon texte

Voulant convaincre les participants, lors de la réunion capitale, pour l’avancement de mon projet, j’ai dû argumenter longtemps, expliquer en détail les tenants et aboutissant recherchés.

Ce n’était pas gagné d’avance.

Certains le regard perdu dans le vide donnait l’impression d’être dans un brouillard épais d’incompréhension !

D’autres assis les épaules tournées de biais avait tout, sauf l’air bien intéressés !

D’autres encore, donnaient l’impression d’être perdus dans un monde parallèle inaccessible. Il me donnait l’impression de ne même pas me voir !

J’avais envie de hurler comme une bête sauvage, regardez -moi, écoutez-moi, croyez en moi….

Mais je suis reste stoïque et j’ai continuer mon exposé alors que des gouttes de sueur coulait le long de mon échine.

Mon imagination, bien que débordante continuait à se focaliser,  a prévoir les pièges éventuels.

J’avais tout prévu, tout calculer pendant plus de quatre ans. Ce n’est pas de l’éphémère, c’est du concret, du solide.

Ça ne pouvait pas, ça ne devait pas, ne pas marcher. Trop de chose, trop de vie de gens en jeux.

Nous avons pu échanger questions/réponse pendant plus de trois heures et quelques débats musclés.

Puis l’assemblée s’est retirée quelques instants pour délibérer pendant que derrière la porte, écouteurs vissés sur les oreilles je patientais avec un rock endiablé.

Enfin, après ce qui m’avait semblé une longue attente, je pu aller prendre connaissance de la décision de cette réunion insolite de gens, si hétéroclites.

J’avais gagné, mon projet allait voir le jour !

Vous vous demandez sans aucun doute de quel projet il s’agit ?

Quel importance, l’essentiel d’un récit n’est-il pas de garder le lecteur, tenus en haleine pendant, la lecture de ces instants éphémères ?