Croqueurs de mots

03/05/2016 42 Par Renée

Exceptionnellement je  Participe a un  thème proposé par Dargalola qui, m’as beaucoup inspirée pour ce thème du 2 mai.

croqueurs-300x25011

Il s’agit aujourd’hui d’écrire une lettre a une personne qu’on aime parce que je cite :

Quand on aime quelqu’un on trouve toujours quelque chose à lui dire

ou à lui écrire jusqu’à la fin des temps. Christian Bobin

Il est demandé :

En 30 lignes maxi, dites à quelqu’un que vous aimez .. quelque chose …

Et comme unique contrainte, mentionner le nom d’une fleur.

Pourquoi ne t’ai-je jamais dit que je t’aime beaucoup.

Par pudeur peut-être, ou parce que j’espère que tu l’ai deviné dans mon silence

Depuis que je te connais, jamais de mots blessant ni de jugement dans tes yeux même pas de colère. Même lorsque je t’ai annoncé que nous partions, en expatriation si loin de vous.

Tu allais devoir faire face à l’absence de ton cadet. Ho bien sûr il avait passé 56 ans, ce n’était de loin plus un enfant.

Tu nous à encourager, compris est soutenus moralement dans cette démarche, contrairement à d’autres.

Pourtant vous, vous alliez devoir vous habituer à ne nous voir qu’une fois l’an, voire moins.

La maladie allait vous toucher inévitablement sans le réconfort la présence que vous espériez peut-être.

Le papa est parti sans que l’on ne puisse assister, à son dernier voyage. Pas un mot de rancœur mais un grand sourire les bras ouvert lorsque qu’enfin on a pu rendre cet hommage.

De problèmes survenus j’ai voulu très fort, ne plus associer mon nom au vôtre.

Mais je le porte encore et, sans nul doute sans le savoir, tu peux être sûr que c’est aussi, pour ne pas t’infliger cette douleur qui je sais, t’aurais amoindrie.

Aussi loin que je cherche dans ma mémoire, je ne  trouve reproches à te faire.

Tu es pour moi une extraordinaire, belle-mère.

Je pourrais de fleurs te couvrir. T’offrir des

bouquet-de-rose-en-coeur

roses, des bouquets de toutes sortes.

Je sais que cela n’est rien que, de loin tu préfères, nous voir être là.

Être  prêt de toi pouvoir t’accompagner, fêter avec toi ces cent ans qui de tes anniversaires sera le dernier.

Je t’aime beaucoup, belle maman.

Participation aux  croqueurs de mots

P.S. elle aura 100 ans le 29 mai.