Conogan pour Jill mais pas que

Il est vrai que depuis la Bretagne jusqu’à la cour de Jill, le chemin est long. 

Conogan, ça ne l’effraie pas, il aime briller et c’est exploit le lui permettras!

Sauf que, il brille surtout par son retard. 

Conogan aime aussi, divertir son entourage.

Nul doute c’est réussi, ils se gausse de toi à la cour maintenant….

On dit Conogan que tu est pure bravoure 

Inutile de nous le prouver, regarde l’état de tes pieds!

Inspiration pour ce texte ICI

Vu chez Jacou, même si, je ne sais pas si c’est elle qui organise ce défi que j’ai souhaitez relevé. J’en aime les deux phrases à utiliser, comme c’est expliqué sur son blog

Jeu des Papous

1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : « Ça a débuté comme ça.«  (emprunt à Louis-Ferdinand, qui voyage au bout de la nuit.)

2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : « En fait, Madame Polant déléguée par la famille avait seule suivi le corbillard. » (emprunt à Maurice des Grandes familles.)

Entre les deux, casez ce que vous voulez !

Mon texte

 «Ça as débuté comme ça »

Lors de son voyage à la foire de Paris, Léon rencontra, une jolie fille.

Celle-ci lèvre rouge cerise avec bas résille

 Jusqu’en bas du dos les cheveux

Tellement jolie qu’il en est tombé amoureux.

 Il en fut ébloui

Même si cette donzelle, charmes vendait sur le parvis !

 Sa jupe courte sa veste ouverte sur une invitation qu’il n’a pu refuser, l’on emballer.

Tant est si bien qu’il l’a, au village ramener.

 Ces parents, vieux mais bien vivant ne voyait pas cette union d’un bon œil.

D’uutant qu’ils savaient qu’elle lorgnait portefeuille 

Mais, rien n’y fit.

la marié, il voulut à tout prix.

 Au fil du temps, entre deux enfants,

Elle ne fut pas en arrière-plan

Et du coup, Léon acquis de belles cornes

Car de son décolleté elle ne fut économe.

 Les langues allèrent bon train

Jamais de soupçons il n’eut aucun.

Les parents sont depuis longtemps sortis du décor.

Léon lui est il y a 15 mois mort.

C’était son tour il y a peu mais personne n’eu les yeux hagard

« En fait, Madame Polant déléguée par la famille avait seule suivi le corbillard. »

Finalement, découvert  chez Rose qu’ il s’agit d’un atelier chez Lakévio, perso me suis bien amusée. Et vous?

 

 

 

54 réflexions sur “Conogan pour Jill mais pas que”

  1. Coucou Renée
    On va beaucoup mieux tous les deux, ça fait du bien tu sais de ne plus avoir pour l’instant de problème de santé… Souhaitons que ça continue…
    Demain on se vaccine contre la grippe, ça fait plus de dix ans qu’on le fait…
    passe une belle soirée
    bisous mon amie

  2. Conogan a dû en parcourir des chemins pour avoir des chaussures dans un état pareil!

    Quand a ton petit texte pour jouer avec des phrases imposées, j’ai bien aimé ton délire pour les phrases libres, quand à la fin la chute est vertigineuse.

    Bisous je me sauve

    EvaJoe

  3. Je me suis bien amusée également, Renée, tu as vraiment l’imagination fertile !!
    J’aime bien les pieds de ce pauvre Conogan, sdf sans doute ?? Il va falloir qu’il aille à l’armée du salut.
    Espérant que tu ailles bien, reçois mes amicales pensées.

            1. Cool elle commence a s’assagir un peu alors? du moins pendant les leçon…..Ici froid moitié soleil moitié gris…..La pluie s’annonce mais bon ce fut globalement un beau mois de septembre alors la saison reprend ces droit. Bisous douce soirée Christophe

              1. Assagir, bon on peut pas dire que ce soit un moine zen non plus… mdrrr mais bon, petit à petit elle comprends des trucs…
                ici j’ai pas trop regardé la météo à venir… cet aprem j’ai été aux champignons un peu… 😉
                Reste au chaud si tu peux Renée… 😉

                1. Non mais c’est déjà ça….rire
                  Elle va comprendre de plus en plus, c’est comme les bébés ça évolue faut du temps et……des tonnes de patience
                  J’espère que ta trouvé de quoi te faire une croûte ou fricassée….Mummmm l’eau à la bouche
                  La crève est presque toute passé et je fais gaffe t’inquiète….Allez bisous bisous Christophe

                1. Bien sûr que j’aime les champignons faut être difficile pour ne pas les aimés mais le souci j’y connais rien alors j’achète à M. supermarché……..Je t’avais déjà dit l’année dernière et tu m’avais dit de venir que tu m’apprendrais tu te souviens plus? Sauf que je suis pas venue…..rire. Bisous toi

              2. Non me rappelle plus… 😉
                Mais c’est bien une phrase que j’aurais pu dire !!! 😉
                C’est facile à reconnaitre les principaux champignons, tu verrais si tu allais à la cueillette quelques fois, tu apprendrais vite… 😉 moi j’y vais depuis tout petit petit… 😉

                1. Oui mais on t’as appris, je n’essaierais même pas d’en ramener bien trop la trouille…Et puis marché en forêt je peux plus beaucoup avec le genoux car je doit toujours marché sur du plat….et au moins si j’achète je suis sûr…enfin j’espère. Bisous

  4. Bonjour élève Renée, vrai qu’il vient de LOIN et l’état de ses godasses le prouve, ça fait pauvre pèlerin, bon sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

    Les ateliers d’écriture sont légion, je ne puis être partout partout, mais celui-ci défoule la plume 😉

Laisser un commentaire