c’était la vie au Kenya, Malindi en 2005-2007

J’égrène quelques souvenirs

Leçons de Français,

Avant la saison des pluies et suite à leurs demandes, j’avais promis à notre *Staff* que je leurs apprendrais à parler Français et que, eux, pourraient du fait m’apprendre en échange le Swahili.

Comme une promesse se doit d’être tenue, nous avons commencé les leçons de depuis maintenant 2 semaines.

A raison de 2/3 fois par semaine le matin nous nous retrouvons autours de la table pour 1 heure de cours.

Sans livres de base, ils doivent tout écrire. Je donne les mots en Français et eux doivent trouver en Swahili le moyen d’écrire le mot afin de le reproduire au plus juste. Travail de titan qui fait que l’heure passe tellement vite que j’ai renoncé dès la 2ème leçon à me faire apprendre de la même façon !

Convenu est donc qu’ils me disent des mots dans la journée en Anglais et Swahili et à moi de faire au mieux pour les retenir.

Bien que je ne soit en aucun cas prof, je prend énormément de plaisirs à cette tâche tellement ils y mettent du cœur, à chaque RDV, ils ont appris et retenus tout les nouveaux mots……….Ce qui est loin d’être mon cas….No comment !!

Ils trouvent même le moyen pendant la journée de poser des questions afin d’en avoir d’autres, qu’ils retiennent sans même les avoir écrits, je constate une soif d’apprendre qui fait chaud au cœur et qui me fait regretter pour eux le manque de moyens à leurs disposition.

Bien sûr, tout n’est pas *Rose* ici mais, devant des gens si serviables, tout ce qui m’a été donné d’y vivre, d’y découvrir sur la vie et surtout sur moi-même me fait dire que OUI ça en vaut la peine.

Le peuple est pauvre……jamais il ne se plaint. Pour la plupart d’entre eux, télévision voiture et autres ne seront jamais leurs possessions et ni leurs priorités.

Pourtant ils sont heureux avec leur famille si tous sont en bonne santé, si ils ont travail qui leur permet de les nourrir, ils savent encore se contenter de peu.

Je ne dis pas que nous devions vivre comme eux, pourtant je me demande vraiment qui,  sont les plus heureux !!!!

HPIM3478Image du safari des enfant noël 2005

Que de souvenir et d’éclats de rire pendant ces leçons….

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays (Grèce-Allemagne-Australie-Chypre-Kenya-Sénégal, mais, principalement la Suisse ou j'ai grandi. J'aime les voyages lire et la musique. La nature me touche et j'aime beaucoup les animaux. J'ai un chien, une petite Yorkshire de 10 ans. Chipie la bien nommée.

50 commentaires sur “c’était la vie au Kenya, Malindi en 2005-2007

  1. C’est une expérience enrichissante que celle-ci .
    Je pense qu’en réduisant notre superflu on pourrait trouver un peu plus de bonheur naturel .
    La photo est superbe.
    Belle soirée, bises Renée

  2. un bel article chere Renée, des cours de français, contre des cours de swahili, je ne connais pas le Kenya, mais ce doit etre passionnant, as tu rencontré un tel interet au Sénégal, de la part des fatous ou boys ? il est vrai qu’ils parlaient français ! et je n’ai jamais appris le Oualof, je ne me souviens que d’un mot entendu tres souvent « demal » je crois « fous le camp » , je ne l’ai jamais prononcé ! mais c’est celui qui était le plus souvent prononcé par les « toubabs » !! bon weekend chere Renée, bisous

    1. René non mais comme tu dis il parle français, certains ne l’écrivent pas ni ne le lise mais ils comprennent tout.
      Tiens je ne connais pas ce mot, peut-être parce que je n’ai pas eu à l’utiliser non plus, ben que j’avoue je n’ai pas appris grand chose ni ne me souvient du peu. Bisoussssssss

  3. Tu as raison, on devrait plus souvent faire le choix de la simplicité dans nos mondes où le pouvoir, l’argent et la (sur)consommation sont maîtres.

    1. Vivi c’est un gros problème parce qu’en plus maintenant les enfants à force de tout avoir bien trop jeunes n’arrivent pas à gérer…..Bisousss

    1. Oui Brigitte même si perso je ne suis de loin pas douée mais au moins il ont appris a se débrouiller avec un peu de bases. (contrairement à moi!!!!!) Bisousssss

  4. t’inquiètes pour le dos j’ai l’habitude ! et c’est mon boulot d’être devant un ordi ! la position debout et les mouvements de rotation sont les pire pour moi, j’étais sur des machines de production avant, c’était l’enfer ! bises

  5. une bonne action !!
    leur apprendre le français-
    oui ils sont pauvres mais pas aigris –
    il y aurait tant à faire dans ces pays –
    bisous et bon aprem
    sympa tes souvenirs partagés-

    1. Ce n’étais pas une bonne action Lady, cela l’aurait été si je leur avait donné ou fait, plus. Non aigris non ni même jaloux c’est dire. Bisousssss

    1. Oui bien sûr c’est indéniable, bien que quand on en a pas de trop on est pas malheureux non plus…..Comment vas tu Liza???? Je crois savoir que Nadette arrive bientôt non? Bisousssss

  6. très intéressant ton article, une expérience probablement très enrichissante ! Pour répondre à ta question je vais bien mais très occupée par la garde de mes petits-enfants et tout ce que je peux faire en association avec le reste de la famille pour aider ma fille et son mari à « finir » ou disons préparer leur future maison en rénovation depuis un an et dans laquelle ils emménagent la semaine prochaine. Heureusement on habite tous dans un rayon de 10 km, après il faudra remettre en état leur location.. Le mois d’août va encore être très dense ! Sans compter qu’on organise un repas de famille mais dans un resto ouf. Bises

    1. Merci Ellerium de donner ces nouvelles c’est gentil.
      Occupe toi de ta famille nous pouvons attendre que tu soie plus disponible sur les blogs mais, ne te fatigue pas trop avec des travaux prends soin de toi. Bisoussssssss

  7. Je trouve formidable ton investissement. Oui, cela a dû être très enrichissant pour toi. Tu as appris que la vie peut être vécue avec bien moins « d’avoirs dans les armoires » comme le dit Souchon.
    Bisous Renée

    1. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de les aider plus crois moi. les leçons de vie que j’ai eue en Afrique ne pourront jamais être oubliées et, m’ont aussi changée. Bisous Pinprenelle

  8. Je n’ai pas de réponse… Mais je crois pourtant aussi qu’ils sont heureux.
    Je crois que nous voulons toujours plus et que nous sommes donc toujours plus ou moins frustrés devant ces désirs non réalisés.
    Superbes souvenirs, Renée.
    Merci pour ce beau partage.
    Bisous et douce journée.

    1. Oui Christophe Jambo Kwaeri Akunamatata Safari…..Voilà pour la leçon du jour pour le reste……..Triste de n’avoir rien retenu non?
      Je vais très bien et toi???????? Bisousssss

      1. Oui akuna mon tonton aussi ! mdr
        Bon ok elle est fastoche celle là… 😉
        Mais à ta décharge ça doit pas être évident comme langue…
        Oui je vais bien merci… assez speed en ce moment… 😉
        @+

        1. J’ai même pris des cours avec un profs privé mais quand j’ai commencé a pigé comment ça fonctionnait j’ai du arrêter alors tu pense bien que!
          Profite de bosser quand le boulot est là l’été est court…..Bisousssssss

  9. Des échanges enrichissants de part et d’autre.
    Ils savent se contenter du peu qu’ils ont et sont heureux ainsi, une belle philosophie de vie.
    Bizzzzz et caresses à Chipie.

  10. Voici ma participation au défi sur la lettre A : J’Accède Avec grAnd plAisir A cette demAnde de défi pour les semAines d’Août A venir, dé fi qui n’est pAs embArrAssAnt mAis Au contrAire très plAisAnt. Et j’Admire ces grAnds-mères et ces grAnds-pères qui AccompAgnent leurs mArmots (leur mArmAille, comme ils disent fAmilièrement) jusqu’Au sAble de la plAge tout Au long des vAcAnces ! Ah, qu’il est loin jAnvier, le mois du mistrAl glAciAl et du pAtinAge Artistique sur lA glAce de lA pAtinoire ! (44 A) Chris.

    1. Non Chris pas 44
      Navrée c’est seulement ceux qui compte que j’ai souligné dans ton texte parce que c’est le mot qui doit commencer par la lettre du jour, ceux dans le mot ne compte pas…..
      Mais, je te remercie vivement d’avoir participé.
      Bises bises je publierais ton texte avec la réca

  11. Des paysages de rêve… et puis ces gens simples, qui se contentent de peu, mais qui paraissent au moins aussi heureux que nous de vivre ! Chris

    1. J’aimerais bien mais j’ai perdu pas mal d’articles en déménageant mes blogs et surtout j’en avais deux sur Space Live, un qui retraçait absolument tout le départ et les découvertes faite en début mais Space a fermer et le plus intéressant est passé a la trappe! L’autre est sur le coté droit de ce blog va fouiner…Bisoussssss Marie

  12. Bonne question Renée, certes être pauvre dans un pays dit riche c’est galère, mais là-bas beaucoup le sont, alors comme c’est naturel, ils sont heureux ainsi… merci à toi, bises

    1. Je ne peux être tout a fait d’accord avec toi car ils sont au courant de nos vies en Europe mais il n’ont pas le choix! Je dirais que ce sont des gens qui savent être heureux de rien, ce que nous, nous ne savons pas¨…Bisoussss Jill

  13. Merci pour le partage de ces beaux souvenirs.
    Quand on voit nos élèves dénigrer leurs écoles, on se dit qu’ils ont bien de la chance, pourtant.
    Alors que tellement de gens ont soif d’apprendre et se cultiver …
    Bravo à ces personnes et à toi.
    Bon mercredi, avec la disparition du soleil …
    Et l’arrivée du vent !
    Bisoux, renée

    1. Tu sais certains élèves font 10 km a pied matin soir pour pouvoir y aller alors quand je regarde ici, je suis un peu écœurée quand même! nous aurons cela demain niveau temps il parait. Bisous Dom

  14. c’ était un échange de bons procédés !
    Notre façon de vivre dans la modernité est stressante et ne nous fait pas gagner de temps, alors qu’ eux prennent le temps de vivre au plus près de la nature.
    Comme toi, je me dis qu’ ils ne sont pas le splus mal lotis !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  15. Oui, lorsque nous revenons de ces pays
    On se doit de relativiser
    Et de ne plus se plaindre la bouche pleine
    Ton article est une leçon de vie
    Avec des photos magnifiques
    Bonne journée

    1. La vie en expats n’est pas toujours rose (même sous le soleil) mais elle nous apprends énormément, ça je n’oublierais jamais. D’ailleurs on change avec ça et c’est bien. Bisous Rose

  16. Une vie tranquille et heureuse qui ne manquait pas de chaleur et d’échanges à ce que je vois…tu as raison, posséder ne rend pas forcément plus heureux. Leur dénuement leur permet d’avode voir l’essentiel. Bises et belle journée avec tous ces beaux souvenirs

    1. Posséder ne rends pas plus heureux c’est sûr quand on voit certains super riche faire les conneries qu’ils font par désœuvrement!!!! Bisous Manou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut