poésie chez Lady et Scène de rue chez Covix

poésie chez Lady et Scène de rue chez Covix

Les paysans d’Émile VERHAEREN Ces hommes de labour, que Greuze affadissait  Dans les molles couleurs de paysanneries,  Si proprets dans leur mise et si roses, que c’est  Motif gai de les voir, parmi les sucreries  D’un salon Louis-Quinze animer des pastels,  Les voici noirs, grossiers, bestiaux – ils sont tels. Entre eux, ils sont parqués….. Continuez la lecture

Poésie de Lady et Scène de Rue de Covix

Poésie de Lady et Scène de Rue de Covix

Voici ma participation à la poésie du mardi de Lady et à la scène de rue de Covix     sur le poèmes de Victor Hugo, Demain, dès l’aube  Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. J’irai par la forêt, j’irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors,….. Continuez la lecture

Scène de rue (Covix) et Poésie (Lady)

Scène de rue (Covix) et Poésie (Lady)

Jeune et vieux. Pour Lady et sa poésie du mardi — Enfant charmant à voir,  Et couronné de roses,  Je montre aux cœurs moroses  Ce qu’ils voudraient avoir, Je cours, matin et soir,  Après les belles choses,  Papillons blancs et roses,  Je suis le jeune espoir ! — Vieillard à la voix tendre,  Que chacun….. Continuez la lecture

Scène de rue (Covix) Poésie (Lady)

Scène de rue (Covix) Poésie (Lady)

Pour cette scène de rue chez Covix, nous restons en Alsace.   Porte à Selestat.  Pour le mardi poésie de Lady j’ai choisi la nostalgie de l’enfance avec ***Souvenir*** de Isabelle Callis-Sabot Il y avait dans mon enfance Un grand figuier près du ruisseau ; Je lui parlais en confidence Du ciel du vent et des….. Continuez la lecture

Scène de rue (Covix) et poésie (Lady)

Scène de rue (Covix) et poésie (Lady)

  Pour Covix, ma scène de rue se situe à Kaysersberg. Des objet en verre exposé devant la verrerie d’art ce qui ne manque pas d’attirer les curieux.  Pour le défi de Lady,  Marcheurs de Kamal Zerdoumi Être aussi discret que le coeur Chaque pas est une pulsation dans les ténèbres de l’existence Sans savoir l’on avance….. Continuez la lecture

Poèsie pour Lady et Corneille pour Jill

Il ne baille pas*Corneille* il chante. Il chante tant qu’il peut, est-ce pour oublier? Oublier qu’il est un survivant et qu’il vient de loin, de très loin même. Il vient de ce pays meurtris Corneille où, heureusement la mort n’as pas voulu de lui. Alors il chante parfois des textes qui ressemble à s’y méprendre….. Continuez la lecture

  • Catégories

  • Pour me contacter, merci de remplir le formulaire :