Jeux

Pour Ghislaine, défi 77 (suite 4)

Vous vous souvenez du *polar* pour Ghisliane commencé avec le défi 73 ( http://envie2.be/defi-73-de-ghislaine/ et la suite sur le défi 74 (http://envie2.be/defi-de-ghislaine-74-une-suite/ ) puissur le défi no 76   (V http://envie2.be/pour-ghislaine-defi-suite-3/) Voici donc le 77 dont les mots proposés sont : Déballage, délicatesse, désordre, danse, femmes, fête, faute, follement où, la phrase »’Juste avant son départ »’ Reprise de la dernière …

Pour Ghislaine, défi 77 (suite 4) Lire la suite »

Poésie du mardi de lady (Gitan) et scène de rue de Covix

 La poésie du mardi a pour thème Bohémiens- gitans-manouches  thème qui est, proposé par Zaza Charles CROS 1842 – 1888 Tsigane Dans la course effarée et sans but de ma vie Dédaigneux des chemins déjà frayés, trop longs, J’ai franchi d’âpres monts, d’insidieux vallons. Ma trace avant longtemps n’y sera pas suivie. Sur le haut des sommets …

Poésie du mardi de lady (Gitan) et scène de rue de Covix Lire la suite »

Pour Covix et Lady

C’est un choix de Mamykool que se porte la poésie du mardi avec pour thème *le temps qui passe*, *souvenirs* Un peu trop tard on l’aura su Vous aviez dit, vous aviez dit, maîtres de nos jeunes années, devant vos classes d’enfants soumis, vous aviez dit et répété afin que nul jamais n’oublie et qu’on en …

Pour Covix et Lady Lire la suite »

Clittorine

Clitorine aurait nul doute préféré se nommer Marine Avec tout ce que dans la cour on lui serine Certains lui disent quelle joue de la Clarine (…) Il en rajoute prétendant qu’en plus elle sent l’urine La pauvre en ressent une telle adrénaline Qu’elle se bourre d’aspirine Quand elle n’en peut plus se cache dans …

Clittorine Lire la suite »

Poésie chez Lady et Scène de rue chez Covix

Cette semaine le thème est choisi par Monica pour le défi poésie de Lady et illustré pour Scène de rue de Covix.   Surgis d’une seule eau Comme une jeune fille seule Au milieu de ses robes nues Comme une jeune fille nue Au milieu des mains qui la prient Je te salue Je brûle d’une flamme nue Je brûle de ce qu’elle éclaire Surgis ma jeune revenante Dans tes bras une île inconnue Prendra la forme de ton corps Ma souriante Une île et la mer diminue L’espace n’aurait qu’un frisson Pour nous deux un seul horizon Crois- moi surgis cerne ma vue Donne la vie à tous mes rêves Ouvre les …

Poésie chez Lady et Scène de rue chez Covix Lire la suite »