Atelier 96 (Ghislaine)

Les mots sont : Assez, confondre, verdure, entendre, vouloir, comme, pourquoi , parler.
Et où, écrire  le texte avec pour thème : Rouge.

 

 

Est-ce la colère qui a fait réagir Madame Grolard de cette manière, sans aucun doute.

Pourtant son visage n’était pas rouge comme on le dit trop souvent d’un mauvais accès d’humeur. il était sur le moment, même plutôt livide.

Elle était excédée, fâchée, voir pire. Elle voulait confondre cet individu, menteur comme un arracheur de dents, mais n’y est pas arrivée. Elle en a plus qu’assez !

Elle a eu beau échafauder des plans sur la comète, vouloir réunir des preuves, rien n’y a fait.

C’est qu’il sait parler le bougre et surtout se faire entendre. Lors de son appel hier Il a continuer a prétendre que son produit fait des miracles alors que son coin de verdure est desséché, brûler irrécupérable.

Et, il n’a bien sûr pas voulu rembourser ledit produit. Il a même eu l’audace de déclaré qu’elle n’a pas su l’utiliser.

Elle a bien senti dans sa voix qu’il n’avait aucuns remords ni même la plus petite gêne.

Il ne doit pas, même si elle ne le voit pas, rougir de honte !

Abruptement elle a donc mis fin a la conversation téléphonique et, c’est taper contre la tête sur le mur en hurlant pourquoi mais pourquoi ?

Résultat, maintenant on voit sa colère sur son front qui, tuméfié vire du rouge foncé au bleu-jaunâtre. La colère est, toujours mauvaise conseillère.

Pour info : le nom GROSLARD existe il est pris sur ce site des noms de famille malsonnants !

37 réflexions sur “Atelier 96 (Ghislaine)”

  1. Que de colère !! Bravo pour ton histoire.
    Eh oui, il en existe des noms difficiles à porter… Lorsque je travaillais à l’Office du Lait et qu’on avait des courriers à envoyer à tous les producteurs laitiers, on s’amusait à répertorier ces noms (sans méchanceté bien sûr). Il y a un certain nombre d’années, j’avais fais un article à ce sujet sur mon blog (OB) ainsi que sur les noms de hameaux, villages… insolites…
    Dans ma famille : l’une de mes tantes (hélas décédée) s’appelait Primerose Taillefesse !!! Elle avait un très joli prénom et peu courant mais avec son nom, elle avait subi les moqueries des enfants à l’école… Quel soulagement pour elle quand elle a épousé le frère de maman !!
    Merci pour le lien du site.
    Bisous Renée

    1. He oui, et sur les foire c’est encore bien pire…Bisous douce semaine lylou ( je ne m’abonne pas encore car je vais être absente et me désabonne de tous de toute façon…j’espère juste te retrouvé en mi juillet)

  2. Il y a des noms difficiles à porter …
    Tout comme des arnaqueurs de tout bord : il suffit d’être vigilent et ne pas croire le premier venu !
     » Bon dimanche et bonne fête à toutes les mamans, présentes ou « absentes », mais toutes dans nos coeurs.
    Et surtout, n’oublions pas d’aller voter : nos ancêtres se sont battus pour que nous ayons ce droit !
    Gros bisoux, toujours dans la douceur et sans pluie … « 

Laisser un commentaire