Atelier 91 de Gislaine (suite 4) et fin

07/04/2019 32 Par Renée

Atelier 91 de Ghislaine 4

Les mots imposés sont : Possible, position, mouvement, montrer, code, couleur, confisquer, résigné ( adjectif) Où et thème “”Espoir “”

La dernière phrase :  Au lieu de m’encourager en ce sens, ils essayent de me dissuader me disant que je vais me placer en situation qui risque, de m’être fort désobligeante. Vous croyez ? (http://envie2.be/category/partage/ghislaine/)

Le lundi matin je le vois nulle part l’espoir me gagne. Je me sens légère car en définitive pas besoin de l’affronter. Du coup, je flâne lors de la balade avec Chipie, j’admire la couleur du ciel qui est si bleue est fait tellement de bien. Les petites fleurs qui commencent à percer certaines sont même ouverte, des toutes petites bleues ravissantes. Notre balade est sereine Chipie se fait un plaisir de renifler chaque feuille elle est calme ne tire même pas.

Est-il possible qu’en effet, tout ne fut qu’imagination, je me mets à y croire.

L’après midi se déroule tranquillement comme le début de soirée.

Mais vers 20H30 ça se gâte, un mouvement inhabituel se perçoit au travers des rideaux.

Notre position en RDC est en première loge, et je distingue maintenant des gyrophares…

C’est si près de chez nous que, j’appelle mon mari,  je dois lui montrer cela !

Comme il est l’heure de la balade nocturne de la puce je lui demande de m’accompagner sait-on jamais. Résigné il met son manteau et me suit, bien que ce ne soit pas sont tour. En effet le soir c’est chacun notre tour pour la dernière balade.

Arrivé proche du lieu d’intervention on constate que ce sont bien les pompiers

et on voit une forme à terre, guère rassurée je prends Chipounette dans mes bras nous n’osons pas nous approcher de trop. Fort heureusement, l’un vient vers nous et je l’interpelle :

  • Bonsoir Monsieur que se passe-t-il ?

Lui : Bonsoir Madame, soyez tranquille ce n’est qu’un exercice, vous pouvez rentrer tranquillement et dormir sur vos deux oreilles. Nous n’en avons plus pour longtemps.

  • Mais et l’homme à terre ?

Lui : ce n’est qu’un mannequin Madame il faut que tout soit le plus réel possible n’ayez aucune crainte personne n’est blessé ni mort d’ailleurs. Heureusement ! Bonne soirée

  • Au revoir Monsieur merci bonne soirée aussi.

Je pousse un gros ouf, car s’il avait fallu évacuer en pleine nuit ça n’aurait rien eu d’agréable. Vers notre entrée, nous croisons en plus le fameux énergumène de dimanche matin.

Croisez et beaucoup dire vu, qu’il est occupé à conter fleurette a notre petite voisine du dessus !

A peine rentré, le mari me déclare qu’il réfléchit sérieusement à me confisquer ma liseuse quelque temps et pourquoi pas mettre un code sur mon PC si je continue à délirer!

Ho……Mais là c’est une punition bien dure puisque :

Tous les hommes et les femmes qui ont du succès sont de grands rêveurs. Ils imaginent ce que leur futur pourrait être, idéal en tous points, puis ils travaillent chaque jour vers cette vision lointaine, ce but ou objectif, de Brian Tracy.