Atelier 84 de Ghislaine (Suite 6)

Les mots imposés sont : pleine, prête, jaloux, miroir, penser, avoir, prendre, voir et, où au moins 5 mots contenant : CHE

Dernière phrase : je suis à jeun depuis hier soir, maintenant impossible d’avaler quoique ce soit….

L’angoisse me ronge. Est-ce Florent ? http://envie2.be/category/partage/ghislaine/)

Arrivé enfin et, pendant que mon collègue interroge brièvement Mme Tartepion, je découvre la scène, c’est pas beau à voir.

Étrangement, Rex reste calme à mes coté, je comprends vite pourquoi.

Mes yeux se voilent, mais, c’est de soulagement. Bien qu’il ne mérite pas mes larmes je ne luis souhaite quand même pas une telle fin.

Ni d’ailleurs à cette femme car, c’est une femme que je viens de voir et, qui ressemble trait pour trait à la belle de nuit de la photo de Florent.

Photos prisent indices relevés par la balistique, elle est prête à partir pour la morgue, elle va nous livrer des secrets, qu’elle le veuille ou pas !

Le témoignage de Mme Tartenpion (de prénom Michelle, ça ne s’invente pas) ne nous aide en rien. De plus elle est plutôt grincheuse d’avoir dû attendre et n’as pas du se regarder dans le miroir avant se sortir, vaut mieux la laisser rentrer.

Elle recherchait son chat qui va régulièrement fouiner dans les poubelles, malgré les croquettes et autres, dont le gave cette brave dame.

Elle a failli prendre la poudre d’escampette, lors de sa découverte mais, a réussi à garder son sang-froid et c’est tant mieux. Elle a quand même, penser à nous appeler mais, n’a rien d’autre à nous déclarer.

Après quelques heures, le légiste monte me voir. Il a un petit sachet dans les mains.

C’est l’équivalent d’une poignée pleine de petits diamants que la belle avait caché dans un orifice où, l’on s’attend plus à trouver du coton, en certaine périodes….

Ils sont petits mais très purs, une dizaine en tout dont 3 avec des reflets rose, une merveille, ça doit quand même valoir une petite fortune. De quoi faire des jaloux !

Le tueur n’a, pas eu l’idée chercher jusque-là…. Cependant, tout laisse à croire qu’elle fut blessée dans l’appartement de Florent, le sang concorde d’après les premiers résultats.

Mais alors est-ce Florent et la belle qui se sont bagarré et mis à sac l’appartement ? Est-elle venue l’aguicher dans son fief ?

Est-ce lui qui l’a tuée sans pour autant accéder la petite fortune qu’elle trimbalait ?

Et pourquoi se billet d’avion puisque c’est elle qui est venue, chargée en plus ?

Impossible de me relâcher les questions ricochent dans ma tête et s’accumulent au lieu de me donner un début de réponse…

Il faut que j’aille faire une bonne marche avec Rex cela va peut-être m’éclaircir les idées…

Ghislaine as-tu des mots pour faire une suite ?

P.S. cette fois j’avais écrit mon texte à l’avance et modifié pour pouvoir insérer les mots imposés.

30 réflexions sur “Atelier 84 de Ghislaine (Suite 6)”

  1. Présenter cette histoire sous forme de feuilleton ça me plaît et ça rajoute un peu de suspense. Bisous et merci pour cette suite…

  2. des grincheuses il y en a beaucoup, et pourtant elles se nomment pas « Tartenpion »….hihihi, bravo pour ton texte et passe un doux début de semaine

  3. Ils ont bien regardés qu’ elle n’en apas caché dans l’autre trou ?? hi hi hi , On se sait jamais !
    Oui il y aura les mots bien sur mais je ne sais si ils iront pour la suite,
    on verra ça !! Mais ou est donc passé ce Florent ??????????????

    1. Sans doute Ghislaine ou alors c’est le légiste qui les as pris…..J’espère que tu va donner de bons mots les lecteurs attendent la suite! Bisoussss

  4. marie des vignes

    Bonjour renée, c’est bien écrit , il y a du suspens, alors peut-être une suite? Bisous et bon dimanche MTH

  5. Une enquête captivante avec des détails … incongrus … 😉
    Bon dimanche, gris et morose …
    Avec un vent à décorner les boeufs !
    Bisoux, ma renée ♥

    1. incongrus c’est le moins qu’on puisse dire Dom! Idem ici le vent mais avec soleil alors que la neige était annoncée. Bisousssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *