Atelier 104 de Ghislaine+Atelier 229 de Evy

Les mots pour cette atelier d’écriture sont:

Humeur, reconnaître, moquer, dérouter

enjôleur, faveur, Monsieur, lèvres.

Et, où un texte avec au moins 5 mots finissants par ine

Mon texte sous forme de lettre de réponse à un courtisan : 

Monsieur,

Vos innombrables courrier me sont bien parvenus.

Si jusqu’alors, je n’y ai point répondu  ce n’est nullement pour vous dérouter, ni par ailleurs vous aguicher. Je ne suis croyez-bien, pas d’humeur à ce genre de badinages. 

Aujourd’hui pourtant, vous avez dépassé la bienséance, votre présent et un outrage à ma moralité que,  Monsieur par ce geste vous mettez en doute.

Ce que  je ne suis guère encline à tolérer

Vous vous croyez beau parleur, voir enjôleur. Sachez toutefois que me complimenter sur ma mine en faisant des allusions coquines m’indispose plus que, ne me prédispose. Sachez aussi, pour le moins reconnaître que mes lèvres jamais n’ont eu envers vous de paroles déplacées, ni même mon regard une invitation détournée.

Il pourrait en être autrement, et la cour de vous à l’avenir, se moquer je n’ai comprenez-le aucune intention de vous accordez ma faveur.

Reprenez donc cette zibeline que vous pourrez toujours offrir à une quelconque coquine.

Signé «  »Contesse des mes deux » »

Pour l’atelier 229 du 1 au 8 septembre (bien sûr en retard),

 

Evy donnait ces mots :

Abondance, sublimées, rond(e), valeur, frisson, impulsion, vibrantes, espérance, perlés, tendresse. le thème est : « Peindre la beauté »

Inspiré par l’abondance de coquelicots dans ce champs, Jules veut rendre sur sa toile, la beauté déroulée sous ces yeux pour qu’à jamais, elle reste vivante.

Les couleurs  sont sublimées par le soleil matinal, quelque insectes ailes vibrantes le frôle au passage.  Admirant cette étendue qu’il veut à tout prix reproduire, en y incluant l’impulsion de la brise qui fait onduler les blés, les bleuets et coquelicots eux, encore perlés d’un peu de rosée.

Devant sa toile encore vierge, il ressent un souffle d’espérance, celui du travail de valeur, qu’il se veut accomplir, un frisson de joie le parcours.

Il se saisi, avec une certaine tendresse, de son pinceau à poils ronds et, esquisse quelques traits….

 

40 réflexions sur “Atelier 104 de Ghislaine+Atelier 229 de Evy”

  1. Superbe les deux merci Renée pour ta participation je viens de renter de mes dédicaces une belle journée de rencontre et des ventes passe une douce soirée bisous c’est en ligne

  2. ou^ps, de bon matin me demander de faire un texte, ça ne peut que me demander beaucoup trop d’effort (lol)….mais je termine….et je te souhaite une bien belle journée

  3. Bravo Renée deux défis réalisés haut la main , tu m’as bien fait rire avec la signature de la lettre .
    Bonne soirée et bon week – end
    Bises

  4. Deux magnifiques participations et un coup de coeur pour Madame la Comtesse,
    avec une grande politesse, elle a dit ce qu’elle avait sur le coeur 😉
    Un grand bravo, je me suis régalée.
    Très bon week-end Renée, bisous.
    Lylou

  5. Ils sont merveilleux ces deux textes, et si bien écrits. La lettre est très bien tourné surtout la finale, en « INE » et la signature.
    Quant au défi d’Evy, tu a décrit ce que je ressens à chaque fois que j’ai (que j’avais, hélas) le pinceau en main.
    Bon WE Renée!

    1. Super alors car jamais pu ressentir cela n’étant absolument pas peintre amateur (ni pro d’ailleurs)…Il est des plaisirs que l’on doit abandonner mais l’essentiel et de s’en trouver d’autres Yvette. Bisousssss

    1. Non pas franchement car depuis hier midi rien mangé et elle boit pas je dois lui donné a la pipette…Parait que c’est le dérivé de morphine qui coupe l’appétit alors décidée de suspendre et ne donner qu’en cas d’urgence vraiment. Son ventre et un peu plus mou au palper par contre…e croise les doigts…
      Bisous Christophe

  6. marie des vignes

    Bonjour Renée, bien écrit ce défi, comment va Chipie,? mieux j’espère. Bisous et bonne journée MTH

    1. Non Marie elle ne boit pas et depuis hier midi ne mange pas…je dois luis donner l’eau a la pipette…On dit qu’un chien ne se laisse pas mourir de faim alors j’espère qu’elle va manger d’ici ce soir. Le véto dit que c’est le dérivé de morphine qui fais ça alors j’essaie de pas en donner trop. Bisous

  7. Et voilà 2 défis relevés avec brio, ma renée ♥ !
    Bravo.

     » Bon week end, toujours aussi frais mais le ☼ est là !
    Bien sûr, pas de résultats de mon scanner, je les aurais mardi en voyant mon oncologue …
    4 jours à attendre, c’est long !
    Gros bisoux ♥ « 

    1. C’est une photo mais c’est ce que vos l’artiste qu’il veut reproduire Jill…enfin c’est dans ce sens que je voulais le dire. Bisousss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *