Arthémise et Fortuné

Arthémise 25-1-2017 (en retard et, pour cause)


Fortuné 1-2-2017 (en avance car prévoyant)

 

Arthémise n’as pas sauvé sa mise est ce n’est pas fortunée qu’on l’as retrouvé !

Fortuné, le bien nommé, ne fait pas comme si, elle lui était acquise.

Arthémise gardant espoir n’avais pour autant pas, ces plans abandonnés

Mais Fortuné est sage est comptabilise

Ce qu’Artémise voulait tellement lui faire dépenser.

Il compte est compte Fortuné et, optimise

Alors qu’Artémise le suppliant en pleurant se retrouvait, sans un denier

De peur pour sa fortune Fortuné, abandonne Artémise et la méprise

Celle-ci de désespoir, fini par se suicider !

Désolée Mme Jill pour ce retard de parution d’Arthémise, vous comprendrez au vu des événements qu’il ne fut pas possible de faire autrement!

 

70 réflexions sur “Arthémise et Fortuné”

  1. D’une pierre deux coups ? c’est comme ça qu’on fait fortune 🙂 au fait du as fait valider ton billet de retard ? chuuuut moi j’étais tout simplement absente pour Fortuné….je te couvre pour ton retard tu me couvres pour absence ok ?
    Bisous

    1. Mais non t’étais pas absente, ta carte de pointage le prouve, tu sais y a pas que les politicard qui peuvent faire ça….rire.Bisous Eglantine douce semaine

  2. Mourir à cause des sous, cela ne vaut pas le coup, non ? (rires)
    Cela m’a fait un peu penser, ton histoire, à la cigale et la fourmi.
    Bises et bonne journée

  3. Coucou Renée, quelle fin tragique pour Arthémise, et tu en ris ? C’est du propre. Mais tu me fais rire aussi. Quant à Fortuné, il nous reste à le consoler à la Cour de récré. Gros bisous.

    1. Lenaïg je n’en ris pas je constate seulement qu’elle à manqué l’école a force de vouloir être au four et au moulin elle est tombée…dans le four! Bisoussssss

  4. Bonjour Renée,
    Ah ben… On ne risquait de la voir, Arthémise, mercredi dernier, quand on voit comment elle a fini, on comprend mieux.
    Quant à Fortuné, un peu beaucoup pingre, le bonhomme… Il faudra quand même lui préciser qu’on emporte rien au paradis (ni en enfer, d’ailleurs) hihihi…
    Bon mercredi à toi, bisous.
    FP

  5. Il la prend et la jette. Mais aussi si l’un est rat et l’autre cigale comment veux-tu que cela fonctionne. Là, tu nous emmènes quand même jusqu’au suicide. Dans ces cas là, dis-moi un peu qui est le plus à plaindre. Remarque, comme tu le décris, Fortuné ne la pleurera certainement pas.
    Bisous Renée

  6. Quand j’étais petite j’ai connu un Fortuné qui disait à tout bout de champ « Pitaing ce que le porte mal ce prénom de Fortuné moi qui n’ai pas un sou  »
    Bises et bonne journée.

  7. Du moment que je me régale pour moi les parutions n’ ont aucune importance .
    Bravo toujours aussi beau à lire ton petit billet du jour . J’ adore et je te l’ ai déjà dit ha ha ha .
    Bon mardi , ici ciel gris et pluvieux , mais bon on ne va pas se plaindre car il fait quand même 14° c’ est mieux que le froid non ?
    Gros bisous marseillais et à bientôt .
    Renée (mamiekéké).

  8. Comme on dit qu’ il ne faut pas remettre au lendemain ce qu’ on peut faire le jour même, on dit aussi qu’ il n’ est jamais trop tard pour bien faire !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  9. Bonjour élève Renée… Vénale Arthémise, on peut comprendre Fortuné, la peur de se voir plumer, mais plaie d’argent n’est pas mortelle, ben faut croire que si !!! Soyez tous deux les bienvenus à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *