Pour Arlette et Ghislaine

Pour Fée capucine et, en retard (désolée) les mots imposés sont :

Atelier N°15 Guider.. aller.. ouvre.. semblable..douceur.. paysage..silencieux..plumes..reste.

Atelier N0 16 : Aube..pouponner..essentiel.. Projet.. rayons..sucre..bête.. attendre..profite.. prix.

 Textes complètement fictif bien sûr!

En contemplant mes semblables une envie irrésistible de pouponner me prends, de me laisser guider  par mon envie de maternité de mariage, de longévité. L’appartement est silencieux j’en profite pour faire des projets.

Un pur moment de douceur, j’imagine déjà les objections bêtes  qu’il va faire comme le prix de la vie actuelle et de notre appartement trop petit.

Pourtant celui-ci, situé en dehors de ville offre un paysage majestueux. De grands arbres à perte de vue, l’aube de plus est tellement belle dans cette région.

le balcon s’ouvre sur les prés ou courent des poules, qui bien souvent perdent quelques plumes en fuyant devant les enfants du voisinage.

Il me semble que cet environnement est essentiel aux bien être des bambins.

Du reste, nous pouvons très bien trouver un logis plus grand ici même. Pourquoi chercher ailleurs alors que tout est à portée. Ecoles, magasins bien achalandé, avec même des rayons de fruits et légumes bio et frais.

Nous ne devons pas attendre trop longtemps, les années passent vite. Toute à mes pensées grignotant un bout de tarte où, j’ai encore mis un peu trop de sucre, en cette fin d’après-midi  paisible, je réalise qu’il me faudra encore aller acheter une salade puis, préparer le souper.

Pour pour l’atelier NO 25 de Ghislaine (en retard) les mots imposé sont:

Prêt, choisir, quitter, sembler, garderbonheur, habitude, moment.

Suite du texte précédent.

Ce soir le menu sera frugal, grillades salade. La discussion que je veux provoquer risque de m’obliger à choisir.

Je sais qu’il ne se sent pas prêt, le sera-t-il jamais ? Notre bonheur peut sembler total en l’état actuel des choses. Une certaine habitude c’est installée, une routine même.

Devrais-je le quitter? Pourtant, notre amour n’est pas mort, enfin j’espère

Le moment est-il mal choisi ? Dois-je garder pour moi ces pensées ?

 Non c’est décider ce soir je le mets au pied du mur et, advienne que pourras !

51 réflexions sur “Pour Arlette et Ghislaine”

  1. Bravo pour ce deux en un . Ah oui partager ses pensées peut se révéler difficile parfois quand on craint une réponse négative .
    Bisous

  2. Bonjour Renée,
    Peu importe le retard, l’essentiel c’est d’arriver, non ? En tout cas, tu le prouves une fois de plus. C’est vrai que les défis se multiplient, je comprends qu’on puisse se battre contre l’horloge… C’est pour ça que je participe à trois ateliers (chez JB, chez Ghislaine, chez Mil & Une) et que je me limite à eux, parce que mon temps n’est hélas pas extensible.
    Des bisous pour toi, et bonne poursuite de ce jeudi.
    FP

    1. Fabrice je crois que tu as choisis la bonne solution, mais voilà je craque perso….Et du coup ça cour! Comme tu dis si bien le temps n’est pas extensible! Bisous bisous doux weekend.

  3. Défis superbement relevés
    Et çela me console un peu de voir que je ne suis pas la seule à être en retard dans les ateliers, je commençais à penser que soit mes journées étaient trop courtes, soit je devenais trop lente et que 24 heures ne me suffisaient plus (rire)
    Douce nuit
    Bisous
    Mandrine

    1. Le gros souci Mandrine c’est qu’il a beaucoup d’ateliers à faire et, faire tous est impossible. On ne peux pas non plus rester derrière l’ordi à longueur de temps, les tâche ménagère doivent aussi se faire ainsi que prendre du repos…On fait comme on peux tous et c’est déjà pas mal. Bisoussss

    2. Le gros souci Mandrine c’est qu’il a beaucoup d’ateliers à faire et, faire tous est impossible. On ne peux pas non plus rester derrière l’ordi à longueur de temps, les tâches ménagères doivent aussi se faire ainsi que prendre du repos…On fait comme on peux tous et c’est déjà pas mal. Bisoussss

  4. je crois qu’il va falloir le prendre entre quat’z’yeux!à moins qu’au final lui aussi ait très envie d e pouponner…si!c’est possible!!!!!ahah!tu n’aurais pas dû nous dire que c’est fictif, on veut savoir si oui ou non bébés il y aura, maintenant!!!!et j’ai mis bébés avec un S!

  5. Je souhaite pour elle qu’elle sache le convaincre, mais en douceur. Si vraiment il dit non, elle saura quoi faire, je n’en doute pas.
    Très beau texte Renée
    Bises

  6. Bonjour Renée, ah un jour en couple se pose la question d’avoir ou non des petits bébés, la femme tjs prête dans sa tête, le mari lui… Hop une nuisette sexy,un coupe de champagne pétillante et y a plus ka… non mais… bises, jill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *