Abbaye de la Maigrauge

26/05/2016 82 Par Renée

Lors de la visite de mon amie Francine

WP_20160502_004[1]

tout début mai, nous avons été nous recueillir à l’Abbaye de la Maigrauge.

WP_20160503_013

A 14Hoo nous assistons au service de *None* .

Nous entrons dans cette chapelle épurée mais magnifique

WP_20160503_016

Arrivées un peu en avance, nous voyons une sœur sonné la cloche à l’ancienne. Puis tout doucement, après nous être installées, elles arrivent. Les chants commencent et c’est tout simplement fabuleux.

Des voix cristalline s’élèvent, c’est magique. On se sent transportées.

Combien de temps dure *None* je ne sais pas mais je suis étonnée qu’après chants et prières ce soit, déjà fini.

Nous visitons ensuite l’hôtellerie, car il est possible, comme Francine l’as fait, d’y faire une retraite.

A partir de cette images, toutes proviennent d’internet.

7acaa1734c639155_jpg_530x530_q85

Celle-ci peut être de 1 nuit a plusieurs.  ICI vous trouverez les image de la partie hôtellerie ainsi que le formulaire de contact.

Comment et né cet communauté :

L’histoire de l’Abbaye de la Maigrauge commence comme un conte. Une femme, laïque, réunit quelques compagnes pour une vie de prière s’inspirant de la règle de saint Benoît, puis obtient, le 3 juillet 1255, l’autorisation du curé de Tavel de vivre, avec son petit groupe, à la limite ouest extrême de sa paroisse, tout au bout d’une sorte de presqu’île entourée par la Sarine, au pied de grandes falaises inhospitalières, sur un mauvais terrain inculte.  

On considère le document qui atteste cette date et cette autorisation (un parchemin de 17 x 7 cm) comme l’acte de fondation de l’actuelle abbaye.

Richinza – c’est son nom – n’était ni d’obédience béguine, comme de nombreuses femmes pieuses de l’époque, ni d’origine noble, comme beaucoup de « fondatrices » d’alors, et on ne sait d’elle que son nom.

Je vous laisse découvrir la suite de l’histoire sous ce lien.

abbaye-maigrauge-5c

Cette communauté suis la règle de de St. Benoit, elle sont donc Cisterciennes. Tout savoir sur cette spiritualité

Ici, vous découvrirez la communauté  au complet. Comme vous le constaterez, cette communauté s’appauvrit, en membres, d’année en année.

Elle ne sont en 2016 plus que 11 dont les plus jeunes ont passé la quarantaine. Elles s’en désolent bien sûr car depuis 20 ans  plus aucune nouvelle entrée, pas de vocation. Les plus âgée s’éteignent,  sans relève.

staticmap

La dernière  arrivée il y a 6 mois environ à elle aussi, déjà passé la quarantaine et elle craint (comme sans doute les autres) que cette Abbaye ne ferme, dans quelques années pour cette raison, d’après ce qu’elle nous en as dit en nous faisant visiter l’hôtellerie. Ce qui serait assurément dommage.

N’hésitez pas à contactez l’Abbaye de la Maigrauge, pour une retraite 0ù, une vocation.

contact(at)maigrauge.ch

P.S.  j’ai été,  jeune (15 ans) employée au repassage des habits de nones et pensionnaires de bonnes familles au

KLOSTER MARIA HILF GUBEL de Menzingen

( canton de Zoug) les sœurs font partie de *La Sainte Croix*

26_s

Honte à moi, je me suis échappée en sautant par la fenêtre une fois tous le monde endormis…

Au bout de 8 mois.